vendredi, mai 24, 2024
 

Vols en pharmacie et en droguerie: comment s’en prémunir?

Qu’il s’agisse de petits larcins ou de vols à l’étalage de plus grande ampleur, ces exactions n’épargnent que peu de pharmacies et de drogueries. Comment endiguer ce phénomène?

En bonne place dans les rayons des pharmacies, les soins, les cosmétiques de marques connues et autres compléments alimentaires… Autant de produits à forte valeur ajoutée qui peuvent susciter la convoitise des voleurs. Mais ils ne sont pas les seuls! Également en ligne de mire, nombre de remèdes relevant de la médication officinale sont exposés dans des présentoirs plus accessibles qu’auparavant. Ceux-ci peuvent se revendre facilement sous le manteau, au même titre que les produits de parapharmacie. 

Les signaux qui alertent

Les soupçons des gérants concernés sont généralement éveillés par des erreurs dans le stock, des écarts de caisse ou un taux de marge en baisse. Pour mettre en évidence des faits anormaux, un inventaire intermédiaire peut être effectué tous les deux à trois mois, pour comparer stocks réels et stocks informatiques et dessiner une évolution précise du taux de marge. Cet indicateur validera – ou infirmera – les doutes.
Subtiliser des produits est une réalité qui touche spécialement les grands établissements. Ceux-ci connaissent un flux important de clientèle, avec de longues files d’attente et de nombreux rayonnages, ce qui réduit la visibilité de l’espace et facilite les gestes malveillants. 

Quelques règles de vigilance

Toute personne, hors clientèle, pénétrant dans votre local doit être habilitée à le faire: fournisseurs et livreurs doivent justifier leur identité en présentant leur carte professionnelle. Lorsque vous êtes de garde, et en particulier la nuit, assurez-vous que vos accès sont verrouillés et que personne ne peut s’introduire dans votre officine à votre insu. Le sas d’entrée est une solution pratique pour servir les clients, de nuit. 

Sécuriser les locaux pour protéger les stocks

Les officines de grande taille connaissent davantage de vols à l’étalage. Le recours à une société de surveillance peut donner des réponses efficaces, de la présence d’un vigile à l’accès verrouillé à certaines zones, en passant par l’installation de caméras reliées à un écran. Ces mesures représentent un investissement non négligeable, mais leur efficacité est redoutable!Il convient d’informer la clientèle que les locaux sont vidéo-protégés, grâce à des affichages accolés sur les accès à l’établissement. L’effet dissuasif peut éviter des tentatives de vol. Il peut être également indiqué que le fond de caisse est limité ou que certains médicaments sont inaccessibles au public. 

Impliquer les employés

Si la démarque inconnue, c’est-à-dire la différence entre le chiffre d’affaires théorique et le chiffre d’affaires réel, est récurrente et avérée, elle doit faire l’objet d’une réunion avec l’équipe. Objectif? Alerter sur les pertes économiques – qui peuvent avoir des répercussions sur les primes de chacun – et inciter à une plus grande vigilance.Comment réagir en situation de flagrant délit? Doit-on agir seul ou prévenir le responsable de l’officine? Quelle attitude avoir s’il manque des produits dans un rayon? Toutes ces questions doivent être discutées en interne. C’est au manager de l’équipe de décider quelle sera la marche à suivre.

Articles Liés

- Publicité -
 

Derniers articles