dimanche, mai 26, 2024
 

Le diabète gagne du terrain

Loin d’être une maladie qui ne concerne que son voisin, le diabète toucherait 5 à 7% de la population suisse, d’après DiabèteVaud. Un chiffre d’autant plus inquiétant qu’un nombre conséquent de diabétiques ignorent leur état et ne peuvent donc se soigner en conséquence.

Selon une grande étude du Service de la santé publique du canton de Vaud, menée en 2017, 11,6% des sondés rapportaient un diabète de type 1 et 84,6% un diabète de type 2.
Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui provoque la destruction des cellules bêta du pancréas; elle apparaît généralement dès l’enfance, mais peut dans de rares cas se déclarer plus tardivement (on parle alors de «diabète auto-immun de l’adulte»). Le diabète de type 2, caractérisé par une résistance à l’insuline, peut survenir à tout âge. Plus de la moitié des sondés soigne son diabète avec des injections d’insuline, dont 56% depuis plus de dix ans.

Des complications fréquentes
Une personne sur trois atteinte d’un diabète de type 2 n’aurait pas encore été diagnostiquée… Pourtant, les complications sont nombreuses: 4% des diabétiques sondés ont déjà fait un AVC et 9% un infarctus, une angine de poitrine ou une crise cardiaque. 17,4% souffrent de douleurs et de sensibilité aux pieds, 10% de problèmes de vue et 7% de problèmes rénaux. Seuls 19,8% des sondés ne déclarent aucune autre maladie en plus de leur diabète.

Ajoutons également qu’il arrive à 18,4% des adultes sondés d’oublier de prendre leurs médicaments et à 5,7% d’arrêter tout bonnement de les prendre dès le premier signe d’amélioration… D’où le rôle crucial du pharmacien pour sensibiliser le patient diabétique à l’importance majeure de suivre son traitement à la lettre et d’avoir une bonne hygiène de vie globale.

Articles Liés

- Publicité -
 

Derniers articles