jeudi, septembre 29, 2022
 

Pourquoi encourager l’optimisme en entreprise?

Les résultats du Job Stress Index montrent que 28.7% des travailleurs suisses estiment être stressés. D’autres constatent que le pessimisme devient de plus en plus courant dans les environnements personnels et professionnels. Et, si l’on en croit des études récentes, les pessimistes dépassent largement leurs homologues plus positifs sur le marché du travail. C’est dommage, compte tenu des avantages d’une perspective plus positive. L’optimisme ne fait pas que rendre un collègue plus agréable; en réalité, il peut faire avancer toute votre entreprise.

Les avantages de collègues agréables

Commençons par l’évidence. En termes simples, travailler avec des collègues qui se sentent bien dans leur travail a un impact sur la façon dont chacun des membres de votre équipe se sent lui-même et sur son propre travail:

  • Une productivité accrue,
  • Plus de créativité,
  • Un meilleur travail d’équipe,
  • Un taux de roulement plus faible,
  • Un meilleur service à la clientèle,
  • Une augmentation potentielle des bénéfices.

Le bonheur des employés et l’optimisme ne sont pas synonymes, mais ils sont étroitement liés précisément à cause de ces relations interpersonnelles. Il est tout naturel de faire le lien entre l’optimisme et une relation d’équipe plus agréable. Construisez et encouragez l’un, et l’autre suivra probablement.

La nature contagieuse de l’optimisme

Vous avez peut-être entendu dire que l’optimisme est contagieux. Il s’avère que la science confirme ce fait. Un optimiste, surtout si cet optimiste dans votre équipe est également un extraverti heureux de partager ses opinions et ses émotions, peut rapidement prendre le dessus sur toute une équipe ou un département.

Les chercheurs étudient ce phénomène depuis des années. Selon un article paru dans Harvard Magazine, le professeur Nicholas Christakis de la Harvard Medical School a découvert que le bonheur peut être un phénomène collectif: avoir un conjoint heureux, ou même un ami ou un voisin, qui vit à moins d’un kilomètre de vous, semble augmenter la probabilité que vous soyez également heureux.

Le même phénomène se vérifie au travail, mais il s’étend également à l’autre extrémité du spectre. Une équipe d’optimistes incitera les uns les autres à être plus positifs, multipliant de façon exponentielle les avantages évoqués ci-dessus. Une équipe de pessimistes, en revanche, peut faire baisser ces mêmes avantages.

Effet d’entraînement en entreprise

Les optimistes ont tendance à avoir des carrières plus réussies que les pessimistes. Ils ont 40 % plus de chances d’obtenir une promotion, six fois plus de chances d’être engagés et cinq fois moins de risques de s’épuiser que leurs collègues. Ce sont des chiffres significatifs pour la santé de votre organisation. Cela permet aussi de lutter contre le turnover, et ses dangers bien connus. Les employés partent parce qu’ils se sentent coincés, qu’ils sont désengagés ou qu’ils sont épuisés. En luttant contre ces facteurs, les optimistes ne se contentent pas d’améliorer leur propre carrière, mais contribuent à bâtir une organisation plus stable.

L’orientation vers la solution des optimistes

L’optimisme ne signifie pas pour autant l’illusion. À son meilleur, l’optimiste n’ignore pas les problèmes et les défis en faveur de prédictions et de pensées roses sur l’avenir. Au contraire, il embrasse ces défis avec un état d’esprit positif qui permet de trouver des solutions chaque fois que c’est possible. Un optimiste rationnel est capable de voir la réalité telle qu’elle est, tout en gardant la conviction que des actions peuvent améliorer la situation. Cet état d’esprit axé sur les solutions propulse l’action positive.

La combinaison de la positivité et de la croyance en la capacité d’améliorer les choses qui ne se déroulent pas comme prévu est essentielle pour que les organisations survivent et prospèrent. Elle permet d’adopter une approche proactive face à un environnement difficile pendant les périodes de croissance et de maturité. À un niveau micro, c’est probablement aussi la raison pour laquelle des études ont révélé que les professionnels de la vente optimistes obtiennent systématiquement de meilleurs résultats que leurs confrères plus négatifs.

Comment pouvez-vous stimuler l’optimisme dans votre environnement de travail?

La persévérance, un état d’esprit axé sur les solutions et un impact positif sur l’ensemble de votre organisation semblent sans doute pertinents pour tous. Vient maintenant la partie difficile: comment pouvez-vous encourager l’optimisme dans votre organisation et votre culture d’entreprise? La réponse n’est pas toujours facile. Toutefois, une approche stratégique peut contribuer grandement à atteindre cet objectif. Cela commence par des choses simples que vous pouvez faire pour augmenter le bonheur des employés, telles que:

  • Demander (et mettre en œuvre) un feedback sur les actions entreprises, 
  • Montrer que vous êtes convaincu de l’importance du travail de vos équipes,
  • Éliminer la micro-gestion lorsque c’est possible,
  • Développer le potentiel de leadership des autres,
  • Offrir des opportunités de développement professionnel.

Cela ne s’arrête pas là. Une autre composante de la transformation du bonheur général en optimisme (et vice versa) consiste à s’assurer que vos équipes bénéficient au moins d’une certaine liberté pour trouver leurs propres solutions, en laissant jouer leur créativité. Il est également utile de jumeler certains de vos optimistes avec des employés moins positifs afin de favoriser un changement culturel au fil du temps. Malgré tout, il n’est pas toujours naturel pour un pessimiste de simplement changer son état d’esprit, ou même pour un réaliste autoproclamé de devenir inconditionnellement positif quant à l’avenir. N’hésitez pas à nous communiquer les résultats de vos expériences et à partager vos meilleures pratiques!

Articles Liés

- Publicité -
 

Derniers articles