mardi, décembre 7, 2021
 

Les doigts en souffrance

Picotements, engourdissements, fourmillements ou décharges électriques dans les doigts… Les premiers symptômes du syndrome du canal carpien ne sont pas particulièrement pénibles. Mais informez vos clients qu’il ne faut pas attendre les complications pour intervenir!

Progressivement, un déficit moteur et une douleur de la main irradiant au bras apparaissent. Les plus souvent, les douleurs sont nocturnes, réveillant le malade et l’obligeant à se lever. Les complications les plus sévères sont la perte de la sensibilité digitale et la fonte musculaire. 

Le syndrome du tunnel carpien se présente de manière bilatérale dans plus de la moitié des cas.

Traumatismes, changements hormonaux…

Le syndrome du canal carpien est lié à la compression du nerf médian au niveau du poignet. Chez l’homme, la cause serait quasi exclusivement d’ordre mécanique: des traumatismes répétés sur la face palmaire du poignet, par exemple lors de l’utilisation d’un clavier d’ordinateur, d’un marteau piqueur ou d’autres appareils à fortes vibrations. Chez la femme, ce trouble, survenant souvent durant la grossesse ou la périménopause,  serait d’origine hormonale. Le syndrome est plus fréquent  en cas de diabète, hypothyroïdie, goutte et maladies rhumatismales. 

Dans les formes légères ou modérées, le traitement médical fait appel à l’association médicamenteuse anti-inflammatoire et diurétique, à l’application de poches de glace, au repos du poignet et, si nécessaire, au port d’une attelle, notamment durant la nuit. 

Les suppléments nutritionnels en renfort

En complément à ces mesures, des suppléments nutritionnels aident à combattre l’inflammation et l’enflure, à savoir:

  • l’association acide gamma-linolénique – sous forme d’huile de bourrache (2 capsules) ou d’onagre (4 capsules) –, et vitamine E (100-400 mg).
  •  l’association vitamine B6 (50-100 mg) et magnésium (400-600 mg), 
  • la vitamine B2ou riboflavine (50-100 mg). 

Enfin, les cas les plus sévères (environ un tiers) relèvent de l’intervention chirurgicale.

Articles Liés

- Publicité -
 

Derniers articles