mardi, novembre 30, 2021
 

La médecine ayurvédique au secours du foie

Vos clients se plaignent-ils d’un foie paresseux ou engorgé? Et si vous pensiez à la solution ayurvédique?

Voilà deux bonnes raisons pour le faire: Tout d’abord, le foie affectionne les (bonnes) plantes médicinales. Secundo, la médecine ayurvédique propose un médicament pour le foie… qui est statistiquement l’un des remèdes végétaux les plus utilisés au monde! Ce produit, qui exerce à la fois une action protectrice et curative, contient des extraits de plantes indigènes (achillée millefeuille, morelle noire), méditerranéennes et indiennes.

Constamment au travail, notre foie sécrète, synthétise, stocke, transforme, filtre, élimine… C’est le plus grand des viscères humains, avec un poids moyen de 1,500 kg, et l’organe qui effectue le plus grand nombre de transformations chimiques.

Bien que le foie possède des grandes capacités de récupération et même de régénération, il arrive que, malmené par une consommation excessive de graisses et d’alcool ou un mode de vie malsain (stress, tabac, abus de médicaments), il ne parvienne plus à remplir correctement ses fonctions. Plusieurs troubles peuvent en découler: digestion difficile avec lourdeurs et flatulences, transit irrégulier, mauvaise haleine, fatigue, mal-être, etc.

Quelques mots sur la médecine ayurvédique (ayurvéda)

Dans le traitement de la maladie, l’ayurvéda (qui signifie «science de la vie saine») préconise une prise en charge globale du patient, basée sur des mesures concernant l’hygiène alimentaire et de vie, les soins corporels (dont les célèbres massages), la restauration de l’équilibre psychique et l’utilisation de remèdes naturels, soumis à des contrôles de qualité très exigeants.

Articles Liés

- Publicité -
 

Derniers articles