samedi, juin 12, 2021
 

Il y a bactérie et bactérie, probiotique et probiotique…

Les préparations probiotiques figurent parmi vous outils de conseil les plus précieux. Car une flore intestinale saine est non seulement gage de bien-être digestif, mais de bien-être tout court… 

Organe multitalent, l’intestin assure la digestion des aliments, l’absorption des nutriments, la synthèse de vitamines, la détoxication, ainsi que la protection contre les agents pathogènes (grâce à sa haute concentration en cellules immunitaires). Tout cela, à la condition que sa flore se porte bien. Et c’est là que le bât blesse.

La flore intestinale, qui héberge 100 000 milliards de bactéries appartenant à 400 espèces différentes, constitue un écosystème fragile, que de nombreux facteurs peuvent affecter: une alimentation trop grasse et sucrée, l’excès d’alcool, le tabagisme, le stress, la chimiothérapie, la prise d’antibiotiques, les germes pathogènes alimentaires (p. ex. les salmonelles), le vieillissement… Les séquelles d’une altération de cette précieuse flore peuvent être désastreuses, allant des troubles digestifs à la prédisposition accrue aux infections, en passant par la fatigue et le mal-être.

Tout commence dans l’assiette, mais cela peut ne pas suffire

Pour entretenir ou régénérer la flore intestinale, rien de tel qu’une alimentation de type méditerranéen, riche en fibres, ainsi qu’en yogourts, fromage blanc et huile d’olive. La levure de bière, le kéfir et la choucroute ont également un effet bénéfique.

Néanmoins, en cas d’altération sévère de la flore, aiguë (germe pathogène, antibiotique, etc.) ou chronique (alimentation déséquilibrée, stress, etc.), les meilleures mesures alimentaires s’avèrent insuffisantes. Dans ce cas, la prise d’une préparation à base de probiotiques s’impose.

En conseillant une préparation probiotique, veillez à ce qu’elle contienne un large spectre de souches (lactobacilles, bifido-bactéries, levure, etc.) et que celles-ci soient hautement dosées. L’adjonction des vitamines B représente un atout supplémentaire non négligeable. Rappelons que la biotine est indispensable à l’intégrité de la muqueuse intestinale, alors que les vitamines B6 et B12 jouent un rôle important dans l’immunité.

Articles Liés

- Publicité -
 

Derniers articles