Donnerstag, September 23, 2021
 

Percées dentaires: comment aider petits et grands.

Gencives enflées et douloureuses, salivation abondante, joues rouges, envie de tout mordiller, pleurs, perte de l’appétit, sommeil perturbé, diarrhées… Très clairement, bébé s’apprête à vivre la première véritable  épreuve de sa vie: la percée dentaire.

Même si la date d’apparition des dentsvarie sensiblement d’un enfant à l’autre,  la première dent de lait – une incisive cen trale de la mâchoire inférieure – perce en  général entre 4 et 7 mois. Dix-neuf ado rables petites quenottes se mettront en  place au cours des deux années suivantes.  Autant de moments pénibles pour le  tout-petit… et ses parents désemparés. 

Il existe différents moyens pour aider bébé à mieux vivre cette période difficile: les  jouets à mordiller, le massage des gencives, les gels de dentition et les anneaux  réfrigérants. L’homéopathie occupe une place privilégiée dans le traitement des troubles de  dentition. Les préparations composées,  qui, de par leur association, couvrent la to talité des symptômes, revêtent un intérêt  particulier.

Chamomilla est, par excellence, le médicament des poussées dentaires; d’une  manière générale, il soulage les douleurs que le malade ressent comme intolérables,  quelle que soit leur localisation. Phytolacca  est indiqué en cas de salivation abondante,  accompagnée d’un besoin irrésistible de  serrer les dents. Rheum combat de façon  ciblée la diarrhée pendant la dentition, ain si que l’érythème fessier qui en découle.

L’unidose: une forme galénique unique Nouveauté de taille, très adaptée à la vie  moderne, l’unidosestérile offre les avantages d’être hygiénique (pas de contact  direct entre les doigts de l’adulte et la bouche du petit), pratique (s’emporte par tout, chez les grands-parents, à la crèche,  etc.), facile à utiliser (pas de granules à laisser fondre dans l’eau), ainsi que – last but  not least – agréable à administrer,  grâce à son goût neutre.

La consommation modérée de chocolat et de café, le rire et les relations épanouies, les câlins amènent notre corps  à produire des endorphines, des subs tances semblables à la morphine, qui boostent le moral et soulagent les douleurs. Une méthode «thérapeutique»,  dont il faut user et abuser pour aider les  tout-petits lors de percées dentaires.  Avec des remèdes homéopathiques bien choisis, ils les apaiseront et leur rendront le sourire.

Verwandte Artikel

- Werbung -
 

Neueste Artikel